•  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Cliquez sur le lien : Andron'ny RHI

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour voir la vidéo cliquez sur le lien ci-dessous:

    Toko Telo Mahamasa-Nahandro

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS

    Conformément à l’exposé des motifs de la loi n◦ 2004-030 du 09 septembre 2004 sur la lutte contre la corruption, qui stipule que : « tous les aspects de la vie publique doivent être régis par les principes généraux de la prévention de la corruption à savoir l’intégrité, l’objectivité, la transparence et l’honnêteté » ;

    Pour incarner ces valeurs, et à la lumière de quelques théories sur la  psychologie du comportement et sur le processus d’acquisition de connaissances, l’individu doit passer par quelques étapes dès la phase enfant voire dès la conception, en passant par la phase adolescence jusqu'à la phase adulte, tout en mobilisant un ensemble intégré de ressources personnelles (savoir, savoir-faire et savoir-être) et en considérant l’environnement qu’il vit.

    D’ailleurs, l’un des objectifs de l’enseignement de la matière « Education Civique », (qui est encore en vigueur, malgré jusqu’au niveau collège, en attendant le nouvel arrêté ministériel) est d’amener l’élève à acquérir des connaissances, des compétences et des comportements qui lui serviront quotidiennement à l’école, dans la famille et au sein de la communauté, tout en respectant les valeurs culturelles, économiques et sociales communes.

    Il va sans dire que la mise en place d’un  projet contribue à un processus de changement d’une situation considérée comme insatisfaisante, défavorable ou problématique par un important groupe de parties prenantes en une situation satisfaisante ou favorable. C’est la raison pour laquelle, dans le cadre de la mission d’éducation, ce projet de mise en place de Réseau d’Honnêteté et d’Intégrité s’avère être d’une importance capitale pour l’atteinte de notre objectif qu’est la promotion de la culture intolérante face à la corruption.

     A chaque projet/intervention, il importe d’apprécier  les facteurs de  qualité et réussite suivants : la pertinence, la faisabilité, la viabilité, l’organisation, l’efficience, l’efficacité et surtout l’impact.

    Etant donné qu’un résultat est un changement descriptible ou mesurable qui découle d’une relation de cause à effet. Il doit être :

    -Spécifique (qui précise l’objet du changement, le groupe cible, la zone d’intervention,..)

    -Mesurable (que l’on peut mesurer par des indicateurs)

    -Atteignable (que l’on peut atteindre de façon réaliste dans un temps donné)

    -Pertinent (qui répond au besoin identifié)

    Ainsi, la mise en place progressive d’un Réseau d’Honnêteté et d’Intégrité, en trois niveaux à savoir en milieu scolaire, en milieu universitaire et en milieu professionnel s’avère nécessaire voire indispensable pour la formation d’un type d’individu responsable et intègre, et constitue un grand pas en avant pour la promotion de la culture de refus de la corruption.

    « RESEAU D’HONNETETE ET D’INTEGRITE ........vers une génération sans corruption »

     

    ENJEU ET FINALITE

    L’enjeu de cette approche est de taille car sa réussite constituera un facteur important dans le développement psychologique de l’individu en général et dans la promotion de la culture d’éthique et intégrité professionnelles en particulier. Il s’agit de mettre en place une structure pérenne prête à mobiliser et à entretenir la culture de probité de la population, que ce soit en situation scolaire ou universitaire ou dans la vie active et professionnelle.

    Cette stratégie de mise en place de RHI vise à susciter un nouvel état d’esprit, à entraîner un courant de changement durable et à participer d’une  manière plus efficace à la réinstauration de l’éthique malagasy basée sur la sagesse traditionnelle à savoir les trois  piliers : AINA, FANAHY et  FIHAVANANA.

     

    DEVISE

    « Enfant honnête et intègre aujourd’hui, « homme de bien »* demain »

    qui sera traduit en malagasy de la façon suivante : Ankizy mandala ny fahitsiana sy fahamarinana ankehitriny, olon-dehibe fitaratra (maodely) rahatrizay ».

     

    FONDEMENT ET DEMARCHE GLOBALE POUR L’ACQUISITION DE COMPORTEMENT VERITABLE INTOLERANT A LA CORRUPTION

    Fondement pédagogique de la démarche :

    A la lumière de quelques théories en psychologie du comportement  et du courant pédagogique actuel,  la démarche globale préconisée est basée sur les modèles Constructivisme, Socio-constructivisme, Cognitivisme, Pédagogie de projet, Pédagogie de Groupe, Pédagogie institutionnelle, méthode active et méthode participative.

    Méthode pédagogique:

    Transversalité : savoirs scolaires deviennent des outils pour résoudre les problèmes rencontrés dans la vie quotidienne

    Interdisciplinarité : intégration des savoirs acquis dans plusieurs disciplines pour résoudre une situation problème complexe.

    « RESEAU D’HONNETETE ET D’INTEGRITE ........vers une génération sans corruption »

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique